Comment choisir votre chaton Bengal

Conseils et points de vigilance pour choisir la chatterie où naîtra votre petit compagnon

 

 

          On peut considérer que le bengal est un chat rustique, robuste et de bonne constitution. Cependant, comme d'autres races de chats, il présente des prédispositions à certaines maladies. Sachez qu'il existe des tests qui aident à les déceler.

 

- La cardiomyopathie hypertrophique ou CMH est une maladie cardiaque assez répandue qui se manifeste par des difficultés respiratoire, une intolérance à l’exercice, une diminution de l’appétit, un souffle au coeur… ou bien une mort subite. Un chat atteint de CMH n'en guérit pas. Son espérance de vie est considérablement réduite malgré un traitement médicamenteux onéreux qui va adoucir les symptômes. Il parait donc essentiel que les parents (voir les grand-parents) de votre chaton soient contrôlés annuellement par échographie, pratiquée par un vétérinaire spécialisé.

 

- La Déficience en Pyruvate Kinase ou PKDef est une maladie génétique. Elle se manifeste par une grave anémie, souvent mortelle. Cette maladie est dites récessive c'est à dire que les parents peuvent être en bonne santé et donner naissance à des chatons malades. Certains éleveurs "amateurs", non sans être passionnés peuvent ignorer ces dépistages et proposer à l'adoption un chaton malade. Le test est simple et unique, il se fait par prélèvement buccal et permet de connaître le statut génétique des reproducteurs.

 

- Nous vous conseillons aussi de choisir une chatterie testée FIV et FeLV. La première maladie est responsable d'une immunodéficience qui rend le chat vulnérable aux infections. La seconde encore appelée leucose féline est provoquée par un rétrovirus souvent fatale.

 

Vous comprendrez qu'être passionné ne fait pas tout, l'éleveur responsable se doit de faire pratiquer tous ces tests même s'ils sont onéreux. Vous pouvez tout à fait demander à voir les résultats de ces tests. Les éleveurs sérieux le font !

 

 

          Vous souhaitez certainement que votre chat soit d'agréable compagnie, qu'il ne soit ni craintif, ni sauvage. La maman de votre chaton va lui inculquer certaines valeurs "chat" mais elles sont insuffisantes pour qu'il vive en harmonie avec vous dans votre maison. Le rôle de l’éleveur est de l'éduquer "humain" et pour cela il doit s’en occuper beaucoup. Tout d'abord, il suivi l’évolution du chaton en le pesant et en l’observant dès sa naissance. Ensuite, il le manipule puis joue quotidiennement avec lui pour lui apprendre les câlins, à ne pas mordre, à faire ses griffes sur l'arbre à chat, à ne pas monter sur la table,... bref à être un chaton "bien élevé". En outre, élevé au sein d'une famille humaine, il ne craint pas les bruits domestiques. Il est évident qu'un chaton né en enclos et isolé des humains sera bien moins sociable qu’entouré d’adultes et d’enfants qui jouent avec lui.

Nous trouvons inconcevable d'élever des chats en cage et une vraie familiarisation nous semble fondamentale. Un chat mal socialisé sera inapprochable et passera sa vie à se cacher des humains.

 

 

          Un bon état de santé et un tempérament domestique sont indispensables mais vous allez aussi choisir votre chaton selon des critères de beauté. Vous serez tenté de le faire librement comme si vous adoptiez un chaton de SPA mais lorsque vous dépensez une somme importante pour acquérir votre petit compagnon, il nous parait important que vous maîtrisiez les différentes caractéristiques qui font le prix d'un chat de race bengal.

 

Sachez qu'un Bengal ne se juge pas uniquement à sa robe. La forme de la tête doit être plus ronde que triangulaire. Le profil doit être droit voir convexe (pas de nez « en trompette ») et le menton bien marqué. Les oreilles doivent être petites et arrondies, la queue épaisse et plutôt courte. Une ossature solide et un bon gabarit sont aussi importants. Pour finir, son look général doit être le plus sauvage possible.

 

Evidemment, les motifs et couleurs du pelage contribue fortement à la beauté de votre bengal. Il existe les robes marbrées (marble) ou à tâches (spotted). Ces dernières sont déclinées en spots simples, spots bicolores, rosettes en pointes de flèches (demi-serties), rosettes serties et rosettes fermées. Vous pouvez considérer que le prix sera croissant en déroulant cette liste. Pour finir, les motifs doivent être les plus contrastés, les tâches plutôt alignées horizontalement et une certaine symétrie des côtés.

 

Bien sûr, le bengal parfait n'existe pas mais tous ces détails vous permettront d'acquérir un bengal au juste prix.

 

Un dernier conseil : "les plus beaux chatons bengal ne font pas les plus beaux adultes"

Le Bengal a hérité de son ancêtre un sous poil de « camouflage » qui permettait aux chatons d'être protégés des prédateurs. Ce stade s'appelle le fuzzie. Aussi, de l'âge d'un à six mois environ, le pelage va être recouvert de poils longs qui vont ternir sa robe. Votre chaton sera sûrement décevant vers 3 mois. Cependant, si vous souhaitez que votre bengal garde de belles tâches, bien marquées, choisissez un chaton avec des spots très noirs sur un fond de robe ivoire, presque blanc. S’ils sont clairs à quelques mois, il ne restera plus de marques à l’âge adulte. Au fil du temps, les tâches s’éclaircissent et le contraste tant recherché disparait. Notez que votre bengal aura sa couleur définitive vers l'âge de 12-18 mois.

 

Demandez à voir les parents de votre futur chat, cela vous renseignera sur le look de votre chaton une fois adulte.

 

© 2013 by ​Cé Line, created with Wix.com